Ariobarzane II d'Atropatène

https://fr.wikipedia.org/wiki/

Ariobarzane II d'Atropatène est un roi de Médie-Atropatène de 20 av. J.-C. à 4 ap. J.-C. et un roi d'Arménie de 1 (ou 21) à 4 ap. J.-C.

L'Atropatène correspond au nord de la satrapie de Médie de l'ancien empire perse, aujourd'hui l'Azerbaïdjan iranien.

Située dans la Médie septentrionale, la région reçoit son nom d'Atropatès, dynaste achéménide rallié à Alexandre le Grand, qui s'y rend indépendant, Peithon recouvrant le reste de la satrapie de Médie.

Elle a pour ville principale Gazaka (aujourd'hui Ganzak).

Biographie

Dynaste de Médie-Atropatène, Ariobarzane est le fils d'Artavazde Ierd'Atropatène3 qui a régné également sur la Sophène de 30 à 20 av. J.-C. ; il est le frère de Jotapé, l'épouse de l'éphémère roi d'Arménie Alexandre Hélios4 puis de Mithridate III de Commagène. Selon Cyrille Toumanoff, la dynastie à laquelle il appartient descend du mède Mithridate Ier, époux d'une fille de Tigrane II d'Arménie5.

Lorsque Auguste envoie son petit-fils Caius César régler les affaires d'Arménie en 1 (ou 1 av. J.-C.1), ce dernier rencontre le roi parthe Phraatès V sur l'Euphrate, et Parthes et Romains se mettent d'accord : l'Arménie revient sous l'autorité de Rome. Selon Tacite « d'origine mède »7, Ariobarzane est alors choisi comme roi par Caius César. Tacite indique encore que sa « beauté et l'éclat de son esprit » auraient séduit ses nouveaux sujets, ce qui paraît douteux puisque son intronisation correspond à une nouvelle révolte anti-romaine. Après sa disparition brutale les Arméniens n'acceptent pas plus sa descendance, en l'occurrence son fils Artavazde IV Ariobarzane III (de mère inconnue)

 

 

Nach oben