Adieu

Adieu

Adieu mon amour, Adieu
Égal où tu es
Toi le début de ma poésie
Dans ce monde
Pense à toi, pas à moi
Que tu m’abandonnes, cette fois

Adieu mon amie
Pour moi c’est difficile
Lorsque chaque moment de nuit
Dans mes nuits noires
Tu étais, la palpitation de mon cœur
À la frontière d´un jardin de fleurs

Ne sois pas triste
Dans des nuits de peur
Tu étais, la libératrice de mon cœur
Tu es dans mes songes
Tu étais mon soutien
Tu étais la caresse, mon chagrin

Tu as déchiré le rideau de nuit
Toi le symbole de la vérité
Tu as pris mon coeur fatigué
J’ai l´ habitude d’être seul
C'est comme l’ombre d’un malfaiteur
Toi mon amour de cette peur

Rappelle-toi. Rappelle-toi
Lorsque la nuit est arrivée
Dans des jours de se briser
Tu étais mon meilleur vêtement
Dans le temps d’ignorance
Ce n’était pas une évidence

Toi, la lumière d’amour
Dans mes veines séchées
Toi tu coules, mon sang bien aimé
Si tu me caressais
Toi avec ta main douce
Comme une épouse

Si tu es ici ou tu n’es pas
Dans des chemins sombres
avec peur de chaque ombre
Toi, mon amie, dans mes chagrins
Pour moi, un étranger
Tu parlais de lumière

 

Nach oben