02 Orthograph Irani

Qu’est ce que "la langue Iran i et la Langue Farsàràbi (فارس عربی ) ? " 

La Langue Actuelle d’Iran , n’est pas le Persan, mais la Langue Pers - arabe ; Il y a beaucoup de grammaire et de mots arabes dans cette Langue et c’est pourquoi tous les articles en Farsàràbi (فارس عربی ) étaient écrits avec ces alphabets et ces mots.

La Partie Iran i est vise à écrire avec un alphabet plus facile et International (Latin).
Elle est écrite avec une grammaire reformée et exclusivement avec des mots persan pour montrer que ç’est possible.

Des douze règles d’Orthographe de la Langue Iran i :

1) Alphabet Iran i :

A – À - B - C - D - E - F - G – H – I- J - Jh - K - L - M – N - O - P – Q – R – S
Sh –T – U - V – W - X - Y – Z

2 Chaque Lettre (a , e , i , o ) ou mot (ke , be , àz , ra , ya , mi , nà , và , ye , ha , ... ) qui a une signification sera écrit séparément.


3 Des Suffixes des Participe présent , participe passé , nom d’action , (ànde , de , degi , te , tar , ide , esh) seront attachés .


4 Des Suffixes différents pour des temps différents (présents , passé , … ) seront attachés (àm , i , àd , im , id , ànd , ...) par exemple : u mi xord , màn mi daràm , to ràfte i , ...

5 Des Terminaison des infinitifs (dàn , idàn , tàn), seront attachés par exemple (saxtàn , pàridàn , dadàn , ...)


6 Suffixes des pronoms (àm , àt , àsh , eman , etan , eshan) seront attachés , par exemple : (dàstàm , ceshmàt , madàràsh , pedàreman , bàradàretan , kareshan)

7 Des Suffixes différents d’infinitif être (àm , i , àd , im , id , ànd) peuvent être écrits tout seule pour cette infinitif et venir dans la phrase. Avec le mot nà, on forme une tous seuls phrase négative ; Par exemple : bashidàn (être)

Màn mi bashàm (je suis) màn àm (màn nà àm)
To mi bashi (tu es) to i (to nà i)
U mi bashàd (il est) u àd (u nà àd)
Ma ha mi bashim (nous sommes) ma ha im (ma ha nà im)
Shoma ha mi bashid (vs êtes +) shoma ha id (shoma ha nà id)
An ha mi bashànd (ils sont) an ha ànd (an ha nà ànd)
In ha mi bashànd (elles sont) in ha ànd (in ha nà ànd)


Ki màn mi bash àm ? (qui suis je ?) Ki àm ?
Ki to mi bash i ? (qui es tu ?) Ki i ?
Ki u mi bash àd ? (qui est il, elle ?) Ki àd ?
Ki ma ha mi bash im ? (qui sommes nous ?) Ki im ?
Ki shoma ha mi bash id ? (qui êtes vous ? ) Ki id ?
Ki an ha mi bash ànd ? (qui sont ils, elles ?) Ki ànd ?
Ki in ha mi bash ànd ? (qui sont ils, elles ?) Ki ànd ?

hàstàn (être)

Màn mi hàsàm (je suis) màn àm (màn nà àm)
To mi hàsi (tu es) to i (to nà i)
U mi hàsàd (il est) u àd (u nà àd)
Ma ha mi hàsim (on est) ma ha im (ma ha nà im)
Shoma ha mi hàsid (vs êtes +) shoma ha id (shoma ha nà id)
An ha mi hàsànd (ils sont) an ha ànd (an ha nà ànd)
In ha mi hàsànd (elles sont) in ha ànd (in ha nà ànd)


8 Des mots seront écrits comme on les entend.

9 Chaque phrase commence avec la Majuscule.

10 Des noms propres commencent avec la Majuscule. (Paris, London, Khomeiny, Marks, Lénine, Dollar, Daric …)

11 Quand on veut confirmer un mot, on l’écrit avec la Majuscule :
Àz A ta Z – Yek mehman xane ba nam e zàrd e M – Sàmire ye A 25 – cub i be rixt e S .

12 Des signes dans une phrase :
Il y a toujours un espacement entre une Lettre et un Mot.
Làkke . Le point (vient à la fin de phrase et la première Lettre est un Majuscule.
Neshan e porsesh ? Le point d’interrogation ?
Neshan e fàryad yà shegeft i ! Le signe d’exclamation !
til , la virgule
Til làkke ; le point virgule
Do làkke : deux points (vient à la fin de phrase et la première Lettre est une Majuscule.
Kàshàk - le tiret (vient en fin de la phrase et la première Lettre est une Majuscule.
Kàmanàk ( ) la parenthèse
Neshan e guyesh ,, ’’ les guillemets
Se làkke … les points (vient en fin de phrase et la première Lettre est une Majuscule.
Kàje / barre

Nach oben