18 Langue

 


Farsàràbi (Persan d'aujourd'hui) 

Parlé en Iran, Afghanistan, Bahreïn, Tadjikistan et certaines régions d'Ouzbékistan
Région —
Nombre de locuteurs environ 110 millions

 

Le Persan (فارسی), est une langue parlée en Iran (plus de 60 millions de locuteurs), en Afghanistan (16 millions), au Tadjikistan, au Bahreïn (minorité iranienne) et en Ouzbékistan (minorité tadjik). Il a le statut de langue officielle dans les trois premiers pays cités. Il compte au total plus de 75 millions de locuteurs et appartient au groupe indo-iranien de la famille des langues indo-européennes. C'est une langue du type "sujet-objet-verbe". Les langues persanes s’écrivent aujourd’hui au moyen d'une variante de l'alphabet arabe, bien qu'elles n'offrent aucune parenté avec la langue arabe, dont elles diffèrent tant sur le plan de la grammaire que de la phonologie. En revanche, au Tadjikistan (et en Ouzbékistan où elle est également parlée), la langue tadjike s’écrit en caractères cyrilliques.
Il est appelé farsi (فارسی en Iran et en Afghanistan (ce qui est une forme arabisée de parsi — l'alphabet arabe ne comporte pas de lettre p) ; parsi (پارسی, une appellation locale ancienne, encore utilisée par certains locuteurs) ; tadjik (un dialecte d'Asie centrale) ou dari (appellation locale en Afghanistan).

 

Sommaire
• 1 Histoire
• 2 Dialectes et langues proches
• 3 Orthographe
• 4 Translitération
o 4.1 Alphabet arabe
 4.1.1 Adoption du script
 4.1.2 Ajouts
 4.1.3 Variations
 4.1.4 Extensions aux autres langues
 4.1.5 Phonétique
• 5 Grammaire
• 6 Vocabulaire
• 7 Exemples
• 8 Références
• 9 Articles connexes
• 10 Liens externes

Histoire
Le persan est un membre du groupe indo-iranien (aryen) de la famille linguistique indo-européenne. Les linguistes reconstituent ainsi l'évolution de cette branche : vieux-persan (avestique et persan achéménide) → moyen-persan (pahlavi, parthe et persan sassanide) → Persan (dari, etc.). Il ne faut pas confondre le vieux-persan, la langue de la plupart des inscriptions achéménides, avec la langue élamite, qui n'est pas indo-européenne. Au cours du temps, la morphologie de la langue a été grandement simplifiée et la conjugaison et la déclinaison complexes des origines a cédé la place à la morphologie régulière et à la syntaxe rigide que l'on connaît aujourd'hui. Cette évolution est souvent comparée au développement de l'anglais. En outre, de nombreux mots provenant des langues avoisinantes (araméen et grec dans les temps anciens, plus tard l'arabe et, dans une moindre mesure, le turc) ont été introduits dans le vocabulaire persan. Plus récemment, les emprunts aux langues européennes (principalement au français et à l'anglais) ont été les plus fréquent.
Dialectes et langues proches

Les régions où sont parlées le Persan et les autres langues iraniennes.
La communication est généralement intelligible entre les Iraniens, les Tadjiks et les Afghans parlant Persan ; cependant, on peut noter les définitions suivantes :
Le dari est le nom local pour le dialecte oriental du Persan, une des deux langues officielles de l'Afghanistan, dont le Hazaragi — parlé par le peuple Hazara du centre de l'Afghanistan.
Le tadjik peut aussi être considéré comme un dialecte du Persan, mais au contraire du Persan iranien et afghan, il s'écrit avec l'alphabet cyrillique.
Les ethnologues offrent une autre classification des dialectes de la langue Persan. D’après cette source, les dialectes du Persan incluent les langues suivantes1 :
Persan Occidental (en Iran)
Persan Oriental (en Afghanistan)
tadjik (au Tadjikistan)
hazaragi (en Afghanistan)
aimak (en Afghanistan)
boukharique (en Ouzbékistan)
dehwari (au Pakistan)
darwazi (en Afghanistan)
pahlavani (en Afghanistan)
Les langues suivantes sont des langues proches parlées par plusieurs peuples à l'intérieur de l'Iran actuel :
mazandarani, parlé dans le nord de l'Iran et principalement dans la province du Mazandaran.
gilaki (ou gileki), parlé dans la province du Gilan.
talysh (ou talishi), parlé dans le nord de l'Iran et dans les parties du sud de l'Azerbaïdjan.
lori (ou Luri), parlé principalement dans les provinces du Lorestan et du Khuzestan au sud-ouest de l'Iran.
tat (aussi appelé Tati ou Eshtehardi), parlé dans des régions des provinces de l'Azeraïdjan oriental, de Zanjan et de Qazvin.
dari ou gabri, parlé à l'origine à Yazd et à Kerman par les Zoroastriens d'Iran. Aussi appelé yazdi par certains.
Orthographe
La vaste majorité du Persan moderne est écrit sous une forme de l'alphabet arabe. Dans les années récentes, l'alphabet latin a été utilisé par certains pour des raisons de technologie ou d'internationalisation. Le tadjik, un dialecte Persan influencé par le russe, est écrit avec l'alphabet cyrillique au Tadjikistan (mais pas en Afghanistan).
Translitération

Alphabet arabe
Alphabet Arabo-Persan
L'alphabet utilisé pour écrire le Persan est une forme modifiée de l'alphabet arabe.
Voici les 28 caractères utilisés:
Seule Initiale Médiane Finale Nom Translittération Valeur phonétique (IPA)
ﺍ — ﺎ ʼalef ā / ʼ / ʾ / ’ plusieurs, dont /ɒː/
ﺏ ﺑ ﺒ ﺐ bāʼ b /b/
پ ﺑ ﺒ پ pe p /p/
ﺕ ﺗ ﺘ ﺖ tāʼ t /t/
ﺙ ﺛ ﺜ ﺚ se s / ss /s/
ﺝ ﺟ ﺠ ﺞ djīm ǧ / dj /ʤ/ ~ /ɡ/
چ ﺣ ﺤ ﺢ ch ch / tch /ʧ/
ﺡ ﺣ ﺤ ﺢ he h /h/
ﺥ ﺧ ﺨ ﺦ khāʼ kh / x /χ/
ﺩ — ﺪ dāl d /d/
ﺫ — ﺬ zāl z /z/
ﺭ — ﺮ re r /r/
ﺯ — ﺰ ze z /z/
ژ — ژ zhe zh / j /ʒ/
ﺱ ﺳ ﺴ ﺲ sīn s /s/
ﺵ ﺷ ﺸ ﺶ šīn š / sh /ʃ/
ﺹ ﺻ ﺼ ﺺ sād s /s/
ﺽ ﺿ ﻀ ﺾ zād z /z/
ﻁ ﻃ ﻄ ﻂ tāʼ ṭ / t /t/
ﻅ ﻇ ﻈ ﻆ zāʼ z /z/
ﻉ ﻋ ﻌ ﻊ ʻayn ʻ / ʿ / ‘ / c / 9 /ʕ/ ~ /ʔˁ/
ﻍ ﻏ ﻐ ﻎ ghayn gh /q/
ﻑ ﻓ ﻔ ﻒ fāʼ f /f/
ﻕ ﻗ ﻘ ﻖ qāf q /q/
ک ﻛ ﻜ ﮏ kāf k /k/
گ ﮔ ﮕ ﮓ gāf g /g/
ﻝ ﻟ ﻠ ﻞ lām l /l/
ﻡ ﻣ ﻤ ﻢ mīm m /m/
ﻥ ﻧ ﻨ ﻦ nūn n /n/
و — و vāv v / w /v/ ~ /u/
ﻩ ﻫ ﻬ ﻪ he h /h/

ﻯ ﻳ ﻴ ﻲ yāʼ y , ī /j/ ~ /iː/
 

Autres caractères
Les lettres suivantes ne sont pas des lettres nouvelles mais plutôt une forme différente d'écrire des lettres existantes ; et dans le cas de lām ʼalif, une ligature.
Seule Initiale Médiane Finale Nom Translitération Valeur phonétique (IPA)
ﺁ — ﺂ ʼalif memdoud ʼā /ʔɒː/
ﺓ — ﺔ tāʼ marbūṭa h ou t / Ø / h / ẗ /a/, /at/
ﻻ — ﻼ lām ʼalif lā /lɒː/
Bien qu'elles aient à première vue l'air semblables, il y a de nombreuses différences dans la façon dont différentes langues utilisent des alphabets.
Par exemple, des mots semblables sont écrits différemment en Persan et en arabe, puisqu'ils ne sont pas utilisés de la même façon.
Sources
2005, (page consultée le 17 juin 2005), table de translitération persan-français.
(en) Unipers.com, 2005, (page consultée le 17 juin 2005), alphabet et translitération
(fa) Persianacademy.ir, 2003, (page consultée le 17 juin 2005), Académie Persan de langue et de culture


Le Persan est normalement écrit en utilisant une variante modifiée de l'alphabet arabe.
Adoption du script Après la conversion de l'Empire de Perse à l'Islam, il fallut environ cent cinquante ans avant que les Persans n'adoptent l'alphabet arabe en remplacement de leur ancien alphabet. Auparavant, deux alphabets différents étaient utilisés pour le persan (appelé Moyen persan ou Pahlavi à cette époque) : l'un était appelé Pahlevi et était une adaptation de l'alphabet araméen, et l'autre était un alphabet iranien originel appelé Dîndapirak (littéralement : écriture de la religion)
Ajouts L'alphabet Persan ajoute quatre lettres à l'alphabet arabe. Cet ajout est dû au fait que quatre sons existant en Persan n'existent pas en arabe, puisque les deux langues viennent de familles complètement différentes. Certains appellent cet alphabet l'alphabet Persan. Les quatre lettres additionnelles sont :
Phonétique IPA lettre Nom
[p] پ Peh
[ʧ] (ch) چ Tcheh
[ʒ] (zh) ژ Jeh
[g] گ Gaf

 

Variations
Beaucoup de mots Persans d'origine arabe sont écrits différemment du mot arabe original. Ainsi, alef avec la hamza en-dessous ( إ ) se change toujours en alef ( ا ); généralement teh marbuta ( ة ) se change en teh ( ت ) ou en heh ( ه ) sans qu'il s'agisse d'une règle absolue; plusieurs mots utilisant différents types de hamza sont écrits avec une autre sorte de hamza (de cette manière مسؤول devient مسئول).
Les lettres de formes différentes sont:
son lettre arabe originale lettre persane modifiée nom
[k] ك ک Kaf
[j] (y) et [i:], ou plus rarement [ɑ:] ي ou ى ی Yeh
Les marques diacritiques utilisées dans le script arabe, ou harakat, sont aussi utilisées en Persan, bien que certaines se prononcent différemment. Par exemple un Damma en arabe se prononce /u/, alors qu'en Persan on le prononce /o/.

La variante Persan ajoute aussi une notion de pseudo-espace à l'écriture arabe, appelée un ZWNJ (Zero-width non-joiner) dans le standard Unicode. Ce caractère agit comme une espace en déconnectant deux caractères adjacents qui seraient optionnellement joints sans le ZWNJ qui n'a pas de largeur visuelle.
Extensions aux autres langues
Les caractéristiques du Persan ont été reprises par d'autres langues comme le pashto ou l'ourdou et a parfois été encore plus étendu avec d'autres lettres ou de nouveaux signes de ponctuation.
Phonétique
Le Persan a six voyelles et trente-trois consonnes, dont deux affriquées /ʧ/ (ch) et /ʤ/ (j).
Historiquement, le persan distinguait la longueur: les voyelles longues /i:/, /u:/, /ɑ:/ contrastant avec les voyelles courtes /e/, /o/, /æ/. Le Persan moderne parlé, cependant, ne fait généralement plus ce type de distinctions.
Consonnes
labiale alvéolaire post-alvéolaires vélaire glottales
occlusives non-pulmonaires p t ʧ k ʔ
occlusives pulmoniques b d ʤ g
fricatives non-pulmonaires f s ʃ x h
fricatives pulmoniques v z ʒ ɣ
nasales m n
liquides l, r
latérales j
Notez que /ʧ/ et /ʤ/ sont des affriquées, non des occlusives.

Grammaire
Les suffixes prédominent dans la morphologie du persan, bien qu'il y ait aussi un petit nombre de préfixes. Les verbes peuvent exprimer le temps et l'aspect, et ils s'accordent avec le sujet en nombre. Il n'existe pas de genre pour les noms, ni pour les pronoms.
Les phrases déclaratives normales sont structurés “(S) (PP) (O) V”. Ce qui signifie que les verbes peuvent comprendre des sujets optionnels, des phrases prépositionnelles et des objets, suivies du verbe requis. Si l'objet est particulier, alors il est suivi du mot rɑ: et précède la proposition “(S) (O + “rɑ:”) (PP) V”4.
Vocabulaire
Il y a beaucoup de mots empruntés dans le Persan , venant pour la plupart de l'arabe, de l'anglais, du français et des langues turques.
De la même façon, le Persan a influencé les vocabulaires d'autres langues, spécialement les langues indo-iraniennes et les langues turques. Beaucoup de mots Persans ont aussi trouvé leur chemin jusqu'à la langue anglaise.

 

Exemples
Traduction Mot Prononciation standard
terre خاک khâk
ciel آسمان âseman
riz برنج berenj
eau آب âb
feu آتش âtash
homme مرد mard
femme زن zan
manger خوردن khordan
boire نوشیدن noushidan
grand بزرگ bozorg
petit كوچک kuchak
nuit شب shab
jour روز ruz
tu تو to
mon ام -am

Références
Mahootian, Shahrzad (1997), Persian, Londres: Routledge.
Mace, John (2003), Persian Grammar: For reference and revision, Londres: Routledge-Curzon.
Abstracta Iranica

Wikipédia en persan.
Articles connexes
Perse
persan (homonymie)
linguistique
dictionnaire des langues
langues par famille
langues indo-européennes
langues indo-iraniennes
langues iraniennes
Liste Swadesh du persan
Liens externes
Dictionnaire Freelang - Dictionnaire iranien-français/français-iranien.
(en) Western Farsi (Languages of the World)
Persian verb conjugator

http://www.majidbahrambeiguy.at/gallery-galerie-galerie-negar-xane/13.html

 

Nach oben